Emission Grands Reportages TF1, Nous passons à la télé. Demande en mariage en Guadeloupe ‘Epouse-moi’

by | Oct 5, 2019 | News - Pearl Ivy Events | 0 comments

Silence, ça tourne ! : Les coulisses d’une demande en mariage en Guadeloupe, dans les caraïbes françaises

 

Voilà… L’heure est arrivée. 5 mois ont passé depuis que nous, Vincent, Justine, leur familles, leur amis et moi-même sommes passés devant les caméras de TF1.L’aventure a commencé lorsque Gabrielle, journaliste, productrice et réalisatrice de PitchTV me contacte, me demandant si à tout hasard je n’aurais pas une demande en mariage programmée dans les mois qui suivent.
Je savais que ce projet n’était pas pour moi. En effet, contrairement aux américains, les français sont discrets et font leur demande en mariage en toute intimité.

Pourtant, l’impossible est devenu possible par un heureux hasard.

Grands Reportages a marqué mon enfance. Je me souviens lorsque j’étais enfant, puis adolescente mon père et moi regardions le samedi cette émission. Des années après, Grands Reportages existe toujours. C’est dire que c’est devenu une institution.
Enfant, j’ai passé mon temps devant la télévision qui est devenu mon média préféré. Tant est si bien qu’après mes études, je suis retrouvée travailler dans deux agences média. Au département…Télévision.

Pourtant rien ne prédisait mon passage un jour à la télévision sur TF1, qui reste la chaine la plus regardée des français.
Me voilà derrière le petit écran et non plus en tant que téléspectateur.

Je remercie tout d’abord Vincent et Justine, nos futurs mariés d’avoir accepté de jouer le jeu devant les caméras.
Je remercie toutes les personnes et entreprises qui m’ont aidé dans cette aventure.

Mes sincères remerciements vont à TF1 et l’équipe de Pitch TV, Gabrielle et Laurent, pour avoir mis en avant mon île, La Guadeloupe, dans un reportage et d’avoir réalisé un de mes rêves.

En voici donc le récit…

1er Contact avec TF1

Un beau matin, je reçois un email de la part d’une productrice. ‘J’aimerai vous parler du documentaire que je réalise actuellement pour la Télévision Française, signé Gabrielle Gerin Pitch TV. Je commence des recherches telle une investigatrice dans le simple but de vérifier ses dires : trouver des informations sur cette Gabrielle et sa soit disant émission télé.
Quand vous êtes entrepreneurs, vous êtes sans arrêt sollicités pour tout et n’importe quoi : des prestataires qui souhaitent vendre leur services, plus particulièrement ceux qui travaillent dans le référencement, ceux qui souhaitent vous rencontrer pour savoir comment vous avez fait pour ouvrir votre agence, des clients qui vous envoient des emails intéressés par vos services mais qui n’ont pas l’obligeance de vous répondre par la suite, des charlatans qui souhaitent vos coordonnées bancaires. Vous apprenez donc à avoir l’œil.

Je lui donne donc rendez-vous le matin même. Il est 7h du matin à New York ! Elle me propose son projet et ses propos confirment ce que j’ai déjà vu sur internet : Gabrielle est bel et bien à la recherche d’un dernier candidat désirant faire une demande surprise pour l’émission Grands Reportages de TF1. Le lieu doit se situer à l’étranger et c’est pour cette raison que Gabrielle fait appel à moi car j’habite à New York.
Après avoir expliqué à Gabrielle la différence entre les mariages français et américains, je lui fais comprendre que les demande en mariage des français sont plus pudiques que celles des américains, ne sont certainement pas télévisées, que je planifie surtout des mariages, qu’ils se déroulent à New York ou à l’étranger.
Toutefois, elle me demande d’en faire la publicité autour de moi. On ne sait jamais. Je savais que cette demande en mariage ne m’était pas destinée. Quelle était donc probabilité que je puisse trouver un candidat français ou francophone qui aurait accepté de jouer le jeu devant les caméras de TF1 ? Mince, n’est-ce pas…J’avais tort.

La chance tourne en ma faveur

Je m’amuse donc à créer un post sur mes comptes Instagram à la recherche de ce candidat rare. Personne ne mord a l’hameçon et dans un 1 mois je dois partir en Guadeloupe pour promouvoir mes services : planifier des évènements sur mon île mais avec une touche américaine. Je suis sur le point de créer une vidéo promotion.

Tapant sur Facebook, ces quelques mots : demande mariage Guadeloupe, je tombe sur un post créé par une maman qui interroge les internautes sur les lieux propices à une demande en mariage. Elle ne recherche pas pour elle mais pour son fils qui habite en Belgique.
Je regarde la date et je me rends compte qu’au moment où la demande de mariage de son fils doit se faire je serai en Guadeloupe. Quelle aubaine ! La chance tourne en ma faveur ! Je contacte donc la maman et lui fait part du projet. Toute contente, elle me répond qu’elle va en parler à son fils. Quelques jours plus tard, Vincent me répond et nous nous donnons rendez pour un entretien téléphonique.
Il est fin d’après-midi, alors que pour Vincent il se fait vraiment tard en Belgique. Il s’absente auprès de Justine qui regarde la télé. Il manifeste son inquiétude : il ne souhaite pas que sa demande en mariage tourne à la mascarade. Je l’ai entendu et lui assure que si toutefois il ne désire vivre l’expérience TF1 et passer à la télé, ce que je peux comprendre, je serai tout de même présente pour l’aider.

La planification de la demande en mariage

Les semaines s’écoulent et c’est peut être une à deux semaines avant mon départ que l’on a eu le feux vert de Tf1 pour filmer cette demande en mariage en Guadeloupe. Etant donné que je n’avais pas beaucoup de temps pour la planifier, j’ai demandé à Vincent de m’aiguiller sur le thème de l’évènement. Vincent m’informe que Justine aime les films de cape et d’épée, nous partons donc sur sur le thème Royal Tropical. Puisque j’avais une prestation sur du vintage tropical à réaliser dans le même mois, j’allais donc utiliser des éléments décoratifs de cette prestation pour ces fiancailles : des couverts datant du 19 è siècle pour me rapprocher au plus près du thème, feront parfaitement l’affaire.

J’arrive début avril sur mon île et j’entreprends des recherches de prestataires. Fleuriste, restaurateur, boutique de décorations, loueur de matériel évènementiel, tout est passé à la loupe.

Vincent souhaiterait faire sa demande sur une plage de La Guadeloupe devant un coucher de soleil. Le meilleur endroit, me parait-il, est la plage de La Grande Anse à Deshaies qui se situe sur la Basse Terre. La partie Ouest du `Papillon’. Car Justine, qui aime faire de la plongée, aime aussi le bruit des vagues. Vincent quant à lui, est contre demander sa main sous l’eau : Il veut entendre de vive voix la réponse de son amoureuse. Sous l’eau, ce serait un peu compliqué.

Je planifie donc une demande en mariage avec un diner à la clé, sur le sable. Mer, vagues, cocotiers et soleil seront donc au rendez-vous. Justine et Vincent dégusteront des plats locaux, à moi de trouver quels mets satisferont leur palais. Après avoir contacté un chef cuisinier qui avait été retenu en tant candidat pour Top Chef, Vincent me demande s’il n’est pas possible de trouver une guadeloupéenne ou un pécheur qui puisse leur cuisiner le repas de fiançailles. Vincent souhaite manger `local’. Je trouve donc une connaissance pour faire le repas, experte en cuisine antillaise. Toutes les deux nous élaborons le menu de cette demande en mariage. Ça sera donc accras de morue, petites langoustes, fricassé de lambi…Un menu marin.

1er Jour de Tournage : L’interview (coupé au montage)

Je vais passer à la télé !!!! Et qui plus est sur Tf1, une chaine télévisée que j’ai regardé toute mon enfance. Il y a quelques années, je travaillais en agence media au département télévision. Durant ma dernière expérience, j’ai eu l’occasion et ceci à plusieurs reprises d’être invitée à TF1 pour prendre connaissance des nouveautés du programme télévisé, ou pour d’autres évènements. Cet univers ne m’est donc pas complètement inconnu…Mais de là à passer à la télé un jour.… Pourtant Le petit écran m’a toujours fasciné.

De passage chez le coiffeur très tôt le matin, j’arrive au lieu du rendez-vous avec quelques minutes de retard et pour cause : le GPS me dirige vers une zone qui m’effraie : les Grands Fonds. Je n’y crois pas, je pense passer à travers…En fait, pas du tout… Pour ceux qui ne savent pas ce que sont le Grands Fonds en Guadeloupe, il s’agit d’une partie de la Guadeloupe sur la Grande Terre qui offre des paysages époustouflants. Le seul petit problème, en tout cas pour moi est que les routes sont très exiguës, la plus part du temps il n’y a pas de barrières de protection donc si vous faites un faux pas, vous pouvez vous retrouver rapidement dans un fossé.
Roulant, avec des sueurs froides, je ralentis ma vitesse et me voilà en train prier et me demander quand est ce que je vais m’extirper de là : où est la sortie de cet enfer !

Finalement, j’arrive à bon port, à l’hôtel La Toubana and Spa où l’équipe de TF1 m’attend. Je les vois me regarder d’un genre mais je ne dis mot. Pas la peine de m’étaler sur le sujet. Gabrielle, me fait la bise tandis que son co-équipier Laurent me sert la main. Ambiance un peu tendue pour moi. On me file un petit pompon à mettre sur mes vêtements qui n’est autre que le micro. On s’installe et on commence l’interview. La vue de là haut est à couper le souffle et donne sur la mer. Juste magnifique.
De cette interview, je ne retiendrai que cette question :`Quel obstacle pourriez-vous rencontrer le jour de la demande en mariage ?’ D’un air circonspect, je ne vois pas du tout de quoi Laurent parle. J’ai toujours mené à bien mes projets et toujours briser les obstacles qui étaient sur mon chemin, que ce soit pour moi ou pour les autres.
On me souffle le mot : la pluie ? ` Ah oui, un cyclone. Je réponds’. C’était la seule chose qui pourrait contrarier ces fiançailles. La pluie ? `J’ai regardé la météo et apparemment ça sera grand soleil’…Je ne me fais pas du tout de souci. Tout ira bien…

2ème jour de tournage : Rencontre avec Vincent

Aujourd’hui est programmée ma rencontre avec Vincent. J’ai travaillé jusque-là, dans l’ombre. Nous nous donnons rendez-vous au Tendacayou, un magnifique Ecolodge où vous pouvez bénéficier des bienfaits de la nature.
J’arrive en avance, car Justine qui sera présente ne doit absolument pas me voir. On m’installe dans une salle de repos. Vincent a fait croire à Justine qu’il allait se faire masser dans une autre salle. Mais en réalité il me rejoint. Tout naturellement, on se dit bonjour en se faisant la bise. Homme élégant et distingué, dans ces gestes et sa façon de parler, Vincent s’assoit à côté de moi et nous commençons à discuter de l’organisation de cet évènement. J’ai par ailleurs ramené avec moi l’argenterie, datant du 19 ème siècle. Il choisit son set et celui de Justine. Je m’en vais pour finaliser les détails de sa demande en mariage. Je passe chez la fleuriste, le loueur de matériel évènementiel me livre, je récupère le camion que je vais devoir conduire jusqu’à Deshaies le lendemain. Une simple voiture n’aurait pas suffi pour tout transporter.

3eme jour de tournage : La demande en mariage

La pression monte. J’ai planifié ma venue à 14h sur le lieu de l’évènement et j’ai vérifié les conditions météorologiques. Il devrait pleuvoir vers 15h, ensuite le soleil pointera le bout de son nez.
J’embarque avec moi, mon vidéographe, Nathanaël et ma mère, très bonne cuisinière, qui m’épaulera pour le repas des fiancés. Je ferai le service mais Justine ne se doutera pas que je suis l’organisatrice de son évènement encore moins que je suis organisatrice de mariages.
Transporter tous les éléments à mettre en place d’un point à un autre est très physique surtout si vous marchez sur du sable. J’en perds même mon souffle.
Nous commençons à installer le tout sur Grande Anse. Il fait gris. Au loin, Nathanaël et moi-même nous apercevons un nuage noire qui prédit la pluie dans quelques minutes…Nathanaël ne s’inquiète pas, pour lui, c’est juste un passage pluvieux, il n’y en aura pas d’autres.
La première pluie étant passée, nous continuons à nous activer mais c’est sans compter les trois autres pluies que nous allons essuyer tout au long de ces préparatifs. Je suis trempée, je fais de mon mieux pour installer le décor. Je crée les compositions florales sous la pluie, je ne faiblis pas. Je me bats contre mère nature mais je reste positive.
Pendant ce temps, Vincent lui, est sous l’eau avec Justine en train de faire de la plongée sous-marine, et ne se doute pas du tout du drame qui s’abat sur moi. Vais-je réussir ? Vont-il arriver sous la pluie ? La demande en mariage va-t-elle avoir lieu et dans quelles conditions ?Va-ton voir ce coucher de soleil tant attendu ? Ce sont toutes ces questions que je me pose.

Trente minutes avant leur arrivée, il fait soleil. Enfin je vais être récompensée. Je retire la bâche qui protège la décoration sur la table et Nathanaël et moi, nous nous dépêchons pour tout remettre en place avant l’arrivée du couple. Passage obligé dans la mer pour enlever le sable des chaises. Il a plu et il y a eu du vent…Laurent me fait signe qu’ils arrivent. Je me cache et enfile mon autre tenue. Je deviens hôtesse pour le couple. Après m’être présentée, le dîner peut commencer. Vincent entame sa demande en mariage que j’interromps (mais cela je ne l’ai su qu’en visionnant le reportage). Je n’ai pas assisté à sa demande en mariage, trop occupée à préparer leur dîner.

Tout est bien qui finit bien. Justine a accepté d’être la femme de Vincent et je suis soulagée. Laurent et Gabrielle s’en vont tout sourire, apparemment satisfaits du tournage. Une experience inoubliable que je ne suis pas prête d’oublier…

Justine, très contente du résultat, demande si nous avons organisé l’évènement en une journée… Non Justine, Il a fallu près de 1 mois et demi…

Le couple passera de tendres moments au clair de Lune…

Le rôle du wedding planner /organisateur de mariage ou d’évènement n’est pas de tout repos. Je tenais à vous faire partager cette expérience pour vous faire comprendre que pour obtenir un service de qualité ou résultat fini, il se passe des évènements dont vous ne soupçonnez sans doute pas l’existence.
Le plus important n’est pas que je sois satisfaite de la prestation mais que le client le soit et cela a été le cas pour ces fiançailles.

Je remercie nos parents pour l’aide apportée dans cette organisation : les parents de Vincent, la maman qui a accepté mon invitation, son beau-père pour la création de la bague de fiançailles ainsi que ma mère qui m’a soutenu dans la réalisation de cet événement.

Vous pensez à vous marier, vous souhaitez faire une demande en mariage surprise, ou célébrer un anniversaire en Guadeloupe, à Paris, à New York ou n’ importe où dans le monde, faites appel à nous, agence d’évènement à l’étranger. Pearl Ivy Events destination wedding planner.

Quelques jours avant la diffusion du reportage sur Tf1, un jeune américain, Steven Weber, s’est noyé en faisant sa demande en mariage en Tanzanie.
Nous vous rappelons donc qu’il vaut mieux faire simple, plutôt que de vouloir absolument impressionner votre future fiancée par votre créativité et perdre la vie.
Nous adressons nos condoléances à sa famille et sa compagne.